Cartographie des prairies et pâturages secs (PPS)

Formation continue sur la méthodologie de cartographie PPS de la Confédération.

Cartographie des prairies et pâturages secs (PPS)

Dans le cadre de ce cours, la méthode de la Confédération pour la cartographie des PPS sera apprise et appliquée. Les connaissances nécessaires à l'interprétation et à la compréhension des données de l'inventaire PPS seront transmises. 


Le module 1 s'adresse aux botanistes sans expérience de cartographie PPS. L'accent est mis sur les types de végétation des régions de basse altitude. Le module 2 est conçu comme un cours de perfectionnement ainsi que comme une session de calibrage pour les cartographes PPS expérimenté·es. L'accent est mis sur les types de végétation des hautes altitudes.

La cartographie des prairies et pâturages secs (PPS) est demandée dans différents projets, notamment dans le cadre de l'infrastructure écologique, des mesures de compensation et de remplacement ou de suivi. 


Extrait du site web de Selon l’OFEV , : La Suisse possède Avec jusqu'à 100 espèces végétales par are., Les prairies et pâturages secs sont les associations végétales les plus riches en espèces de Suisse. Près de deux tiers de toutes les espèces végétales de Suisse vivent dans ces écosystèmes, ainsi que deux tiers des espèces rares et menacées de la flore suisse. Plus de 400 espèces (13% de la flore suisse) se trouvent uniquement dans ce type de milieux. Grâce à cette grande diversité, ces habitats sont également très importants pour la faune, comme par exemple notamment pour les insectes. 


Depuis 1900, plus de 95% des prairies et pâturages secs de Suisse ont été détruits et leur superficie ainsi que leur qualité continuent de diminuer.  


Afin d'enrayer le recul continu de cet habitat, le Conseil fédéral a inscrit en 2010 les prairies et pâturages secs d'importance nationale (PPS) dans un inventaire selon l'article 18a de la loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN). 


L'inventaire compte actuellement 3951 objets (état au 1er janvier 2021), ce qui correspond à une surface totale de 0,7 % du territoire national.

Les participant·es :

  • apprennent la méthode de cartographie PPS de la Confédération, l'appliquent sur le terrain et se familiarisent avec son utilisation. 
  • sont capables de cartographier différents types de végétation PPS (pelouses sèches, pelouses mi-sèches, pelouse calcaire sèche à seslérie, etc.) 
  • connaissent les bases de l'inventaire fédéral PPS et savent comment l'inventaire a été créé.  
  • échangent et un transfert de connaissances a lieu entre les spécialistes PPS. 

  • Botanistes intéressé·es à apprendre la méthodologie de la cartographie PPS et/ou à échanger avec d'autres cartographes.
  • Responsables de l'inventaire PPS/des projets de cartographie PPS auprès des cantons

Jour 1 : 14 mai 2024, Bienne et environs :

  • Bases de l'inventaire PPS, introduction à la cartographie PPS (partie théorique) 
  • Déplacement sur le terrain 
  • Introduction au terrain / à l'objet 
  • Introduction à la clé de cartographie 
  • Exercices de cartographie 


Jour 2 : 15 mai 2024, Bienne et environs :

  • Introduction au terrain / à l'objet 
  • Exercices de cartographie axés sur les types de végétation de basse altitude et délimitation par rapport à la "végétation refusée". 
  • Input sur les surfaces potentielles et les revalorisations 
  • Exercices de cartographie axés sur le "paramètre" (utilisation, inclusions, atteintes) 
  • Input sur les structures/la faune et l'exploitation 


Jour 3 : 26 juin 2024, Oberland bernois (date alternative : 28 juin 2024) :

  • Introduction au terrain / à l'objet 
  • Exercices de cartographie et calibrage axés sur les types de végétation d’altitude 
  • Introduction à la cartographie d'objets régionaux  
  • Exercices de cartographie avec focalisation sur les "paramètres" (utilisation, structures, atteintes) 
  • Input zones tampons et outils techniques pour la cartographie. 


Pause de midi avec pique-nique :


  • Les jours de cours peuvent être suivis indépendamment les uns des autres. 
  • Il est recommandé de suivre le cours dans son intégralité.

UNA Berne, Michael Ryf
oekoskop, Monika Martin
oekoskop AG, Regina Jöhl
atena sàrl, Christian Purro
Büro für Angewandte Biologie, BAB, Beat Fischer

Jour 1 : 14. mai 2024 , Biel und Umgebung, ,
Jour 2 : 15 mai 2024 , Biel und Umgebung, ,
Jour 3 : 26 juin 2024 , Berner Oberland, ,

Nombre de participant·es :

  • Miminum : 15
  • Maximum : 30


Prix :

  • CHF 500 par jour
  • CHF 1'440 pour le cours entier (3 jours)
  • La documentation de cours est incluse dans le prix. Le voyage aller-retour, l'hébergement et le pique-nique doivent être organisés et payés par les participant·es. 


Réductions (non cumulables) :

  • 20% aux membres individuels svu-asep 
  • 15% aux membres USSP 
  • 10% aux participant·es et diplômé·es des formations sanu « Chef·fe de projet nature et environnement », « Conseiller·ère en environnement », «Baubiologe / Baubiologin» et «Experte / Expertin gesundes und nachhaltiges Bauen»



Certification :

  • A la fin du cours, vous recevrez une attestation de participation de la part de sanu.


Délai d'inscription :

  • 3 semaines avant la date du cours.
  • Le nombre de participant·es étant limité, les inscriptions sont prises en considération selon leur ordre d'arrivée.
  • L’inscription des personnes qui suivent le cours complet sera traitée de manière prioritaire.
  • Après la clôture des inscriptions, vous recevrez une confirmation d'inscription, des informations supplémentaires ainsi que et la facture.


Annulation :

Pré-requis

  • Connaissances en botanique (certificat de botanique 400/600 ou connaissances équivalentes).


Le cours se donne en bilingue en allemand et en français (en partie en allemand, en partie en français)

Autres articles sur le sujet

Disponibilité
  • 26.06.2024 : journée 3
Contact
Christine Gubser
Gestion de projet
Estelle Köhler
Coordination de projet

Autres articles sur le sujet