MENU
De | Fr   032 322 14 33

FAQ

Quels sont les débouchés ? (dans quels domaines est-ce que je peux travailler par la suite ?)
  • La plupart des diplômé-e-s travaillent dans un domaine où ils / elles peuvent lier leur formation initiale avec les connaissances et les compétences acquises lors de la formation continue chef-fe de projet nature et environnement / conseiller-ère en environnement. Il peut s'agir d'entreprises industrielles ou commerciales, d'administrations (communes, cantons, Confédération), de secteurs verts (sylviculture, agriculture, horticulture), des médias, d'écoles et d'organisations environnementales.
  • Grâce à l'échange avec des intervenant-e-s, des collègues et des expert-e-s invité-e-s, il existe un vaste réseau de relations qui peut être très utile dans le cas d'une recherche d'emploi ou d'un changement de vie professionnelle.

Quelle est la durée de la formation ?
  • Les formations durent environ 15 mois.

A quelle fréquence les cours sont-ils donnés ?
  • Les cours ont lieu normalement toutes les deux semaines, le vendredi et le samedi.

Quel est le coût ?
  • Les formations coûtent CHF 18'500.
    La moitié des coûts de la formation, soit CHF 9'250, sont remboursés dès l’inscription à l’examen du brevet fédéral.

Quels sont les critères d'admission pour les formations ?
  • Les formations sont ouvertes aux personnes de toute branche professionnelle, âgées de plus de 20 ans et en possession d’un certificat fédéral de capacité (CFC) ou d’une formation minimale équivalente. Une expérience professionnelle de base est souhaitée.
  • Outre les critères techniques, l’admission des candidat-e-s se fait également sur la base de leur vision et de leur motivation, de leur engagement personnel dans les domaines de la nature et de l’environnement et de leur possibilité d’application actuelle ou future. Les points précités sont discutés lors de l’entretien d’admission.

Quels sont les critères d'admission pour le brevet fédéral ?
  • L’admission à l’examen du brevet fédéral requiert une pratique professionnelle de deux ans minimum en lien avec la nature et l’environnement. La fréquentation de la formation équivaut à une expérience de six mois. Le travail bénévole dans des conseils et commissions communaux ou dans des associations environnementales, les activités de sensibilisation à l’environnement par le jeu ou le sport (ex : scoutisme) est aussi pris en compte.

Faut-il déjà avoir une expérience dans les milieux environnementaux pour faire la formation ?
  • Non, il n’est pas nécessaire de travailler ou d’avoir déjà travaillé dans le domaine pour pouvoir s’inscrire à la formation. Toutefois, il est recommandé d’orienter sa carrière dans le domaine le plus rapidement possible après avoir décidé de faire cette formation. Cela vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre reconversion.
  • Beaucoup d’organisations actives dans l’environnement proposent des places de stages. Voir sous www.ecoprofessions.ch. sanu sa ne propose pas de place de stages.

Quelle est la moyenne d'âge des participant-e-s ?
  • L’âge des participant-e-s varie entre 22 et 62 ans.

Combien de temps d’étude faut-il compter par semaine ?
  • La formation peut se faire en cours d’emploi. Les cours ont lieu le vendredi et le samedi toutes les deux semaines - ce qui correspond à un 20%. Il faut rajouter à cela du travail de préparation personnel, ainsi que les contrôles de compétences à la fin de chaque module de base. La partie gestion de projet peut demander un investissement supplémentaire en temps. Nous vous conseillons, selon votre situation professionnelle et personnelle de vous libérer environ 30% de temps pour la formation.
  • Pour une journée de cours (7h), il faut compter en moyenne 4h de travail personnel.

Combien d’étudiant-e-s en moyenne y a-t-il par classe ?
  • Maximum 24 participant-e-s sauf exception.

Quand puis-je retirer mon inscription ?
  • Le dossier d’inscription peut être retiré sans frais supplémentaire jusqu’à la signature du contrat de formation

Quel est le délai d’inscription ?
  • Les inscriptions sont habituellement closes 3 mois avant le démarrage d’une classe soit fin mai pour un début en août.
  • Une fois le délai échu, vous pouvez toutefois nous envoyer votre dossier, en cas de nombre insuffisant de participant-e-s ou de désistement, votre dossier pourrait être pris en considération selon la liste d’attente.

Quand démarre la prochaine formation ?

  • Les formations « Chef-fe de projet nature et environnement » et « Conseiller-ère en environnement » démarrent en alternance chaque été à la fin du mois d'août. Plus d'informations sur les dates de cours.

Existe-t-il une reconnaissance internationale ?
  • A ce jour, il n’y a pas de système international de reconnaissance harmonisé et validé de formation continue professionnelle (crédits ECVET en préparation), comme c’est le cas avec la formation académique. Toutefois, le cycle équivaut à 25 crédits ECTS et le brevet fédéral à 148 crédits. Le titre en anglais du brevet fédéral est : Federal Diploma of Higher Education.

Est-ce que je peux utiliser les compétences acquises à l’étranger ?
  • Les compétences acquises lors des formations sont en partie applicables à l’étranger, toutefois les cas traités et les exemples étudiés concernent la Suisse.

Beat Haller

« Établir des réseaux, les développer et coopérer »

À l’issue de ma formation de jardinier paysagiste avec formation complémentaire de contremaître jardinier, je constate que la protection de la nature n’es pas assez prise en compte dans le cadre de ma profession. La formation de Chef de projet nature et environnement ainsi que divers stages constituent la base de mon activité actuelle.

Aujourd’hui, je travaille au sein de l’association professionnelle de la branche avec une petite équipe composée en majorité d’anciens participants à la formation du sanu et propose l’accompagnement des sites d’extraction en matière d’écologie, de la planification et de la mise en oeuvre d’aménagements finaux ainsi que du suivi pédologique de chantier et de la formation en matière d’environnement.