MENU
De | Fr   032 322 14 33

Cycles de formation

Parler, c'est bien ; faire, c'est mieux!

Nos deux formations continues vous permettent d’acquérir des connaissances spécifiques et un savoir-faire dans le domaine de l’environnement ainsi que dans la gestion de projet. Par ailleurs, nos formations vous assurent de précieuses compétences sociales et humaines. Elles peuvent également être suivies entièrement ou partiellement en s’inscrivant à certains modules uniquement. La formation complète mène à l’examen du brevet fédéral.

Prochaine soirée d’information gratuite :

  • Mardi 22 janvier 2019 | 18h30 - 20h00 | Espace Dickens, av. Dickens 6, Lausanne
Inscription à la soirée d'information


«Chef-fe de projet nature et environnement»


«Conseiller-ère en environnement»


Différences entre les deux formations
Les deux formations mènent à des postes de généraliste dans le domaine de l’environnement. Un-e chef-fe de projet nature et environnement travaille sur la structure et les processus afin de réduire l’impact environnemental d’une entreprise ou pour protéger la nature sur un territoire donné. Un-e conseiller-ère en environnement va communiquer, conseiller, faire de la sensibilisation afin d’amener un changement de comportement ou une façon d’agir différente.

Prérequis
Nos formations s’adressent aux professionnels qui…

  • ont terminé un apprentissage professionnel ou une formation jugée équivalante
  • ont une expérience professionnelle de 2 ans (pas nécessairement dans l’environnement)
  • sont agés-es de 20 ans au moins.
Une forte motivation, un engagement personnel en faveur de la nature et de l’environnement ainsi que des possibilités d’application actuelle et future sont un avantage.

Les généralistes en environnement sont de plus en plus demandés
Les défis auxquels sont confrontés l’environnement, l’économie et la société sont de plus en plus complexes. Les menaces qui pèsent sur la biodiversité, le changement climatique, les crises économiques, la transformation des systèmes énergétiques, les nouvelles conditions géopolitiques, les difficultés d’approvisionnement en matières premières et les conflits sociaux exigent des solutions à tous les niveaux et dans les organisations. Quiconque souhaite développer une activité ou conseiller des responsables a besoin de compétences interdisciplinaires. Les généralistes en environnement sont demandés car ils reconnaissent les interrelations et sont capables d’agir et de communiquer de manière professionnelle.